ANNABELLE FOUQUET // Vidéo - Photographie - Anthropologie visuelle






LES DÉPAYSEMENTS

Installation vidéo, 2020. Durée: 21 minutes.

Entre 2007 et 2017, plusieurs dizaines d’étudiants originaires de Nouvelle-Calédonie (France, Pacifique) partaient se former dans les filières industrielles du Nord québécois au même moment où de nombreux travailleurs québécois immigraient en Nouvelle-Calédonie pour travailler dans le secteur minier de cet archipel du Pacifique.

L’installation vidéographique LES DÉPAYSEMENTS met en scène une expérience de rencontre transcendant la distance entre une trentaine de Néo-calédoniens et Québécois ayant vécu ces migrations croisées. En recréant un espace d’imagination à la spatio-temporalité indéfinie et partagée, cette installation propose une réflexion sensible et anthropologique sur le sentiment d’appartenance à un lieu et à une communauté, ou encore sur la sensation complexe du “chez soi”. Grâce à un dispositif audiovisuel de partage de sensations et de mémoires intimes, l’installation LES DÉPAYSEMENTS interroge nos frontières identitaires et leur dimension partageable. Elle questionne ce que nous avons de commun et explore notre capacité à nous “imaginer” et à nous sentir appartenir “ensemble”, au-delà d’horizons et de parcours de vie divergents.



THE CROSSOVER

Video installation, 2020. Duration : 21 mins.

Between 2007 and 2017, while dozens of students from New Caledonia left their country to get trained in the industrial sectors in northern Quebec, several workers from Quebec immigrated to New Caledonia to work in the mining sector of this Pacific archipelago.

The video installation LES DÉPAYSEMENTS provides an experience of encounters which transcend the distance between 26 New Caledonian and Quebecois participants who have experienced these migrations. While creating a space of imagination in an indefinite and shared space-time, this installation offers a sensitive and anthropological reflection on the feeling of belonging to a location and to a community, or on the complex feeling of "home". Thanks to the audiovisual sharing of intimate memories, the installation LES DÉPAYSEMENTS interrogates the boundaries of our identities and their sharable dimension. It explores what we have in common and investigates our capacity of imagining ourselves and feeling united, beyond horizons and the courses of diverging lives.